Les portes et leur isolation phonique

Il ne faut pas uniquement se soucier des fenêtres. Les portes aussi méritent une bonne isolation phonique. Pour optimiser le confort de sa maison et éviter l’irritation provoquée par les agressions acoustiques venant de l’extérieur, il faut bien isoler ses portes. Voici comment faire.

Les moyens utilisés pour procéder à l’isolation phonique de ses portes

L’isolation phonique d’une porte semble peu anodine. Néanmoins, il y a bien quelques techniques pratiques pour l’assurer correctement. Cela commence dès le choix du modèle de porte qui sera posé dans une construction. Mais si c’est pour des rénovations, il va falloir remplacer les précédentes déjà installées si elles ne sont pas adaptées. Il n’y a pas plus insonorisé que les portes pleines, surtout par rapport à celles qui sont vitrées ou semi vitrées. Même si ces dernières sont plus esthétiques, ce n’est pas vraiment l’idéal lorsqu’il s’agit de lutter contre les bruits.  

Outre la structure même de la porte, il faut également veiller aux jointures parce que même si ce sont de petits espaces, il peut y avoir une grande différence de les isoler aussi. Sinon, pour ceux qui ne veulent pas faire de remplacement, voici ce qu’il faut faire :

Rendre les joints périphériques plus étanches

Les joints des portes mal isolés sont des facteurs réels de propagation des bruits dans toute pièce. Parfois, c’est au niveau du bas de chaque porte qu’il y a le plus de fuites.

Boucher le trou de la serrure

Les portes intérieures ne sont pas souvent fermées à clé. Il est donc conseillé de boucher le trou de leur serrure pour une meilleure isolation phonique. Il existe des méthodes rudimentaires, comme l’utilisation de morceaux de coton, qui est une solution temporaire et facilement remplaçable dans le cas où il va falloir fermer à clé. Néanmoins, il existe certains accessoires spéciaux à cet effet qu’il est possible d’acquérir en magasin.

Rendre le ventail plus lourd

Une porte trop légère est évidemment moins dense, donc plus susceptible de laisser passer les bruits. C’est pour cela qu’il faut un ventail un peu plus lourd. L’installation doit, par contre, pouvoir le supporter.   

Pourquoi procéder à l’isolation phonique de ses portes ?

Il n’y a pas que les murs ou les fenêtres qui doivent bénéficier d’une bonne isolation phonique, mais les portes aussi, qu’elles soient extérieures ou intérieures. Une bonne isolation phonique garantit en effet un confort optimal dans toute maison. Et même s’il s’agit d’un petit élément, les impacts peuvent gâcher tous les efforts qui ont été faits sur les murs ou les plafonds. Les astuces citées ci-dessus sont simples à réaliser. Bref, pour ne laisser passer aucun bruit chez soi ou pour assurer que rien ne ressort vers l’extérieur non plus, les portes sont à intégrer dans le calcul au moment de faire son isolation phonique, en construction ou en rénovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *